Edito


La transmission n'a de sens que par l'Autre en ce qu'il nous renvoie de nous-mêmes.
Marielle Brun

Quand l’art s’invite à l’école c’est toujours et avant tout une rencontre. Une rencontre entre un artiste, comédien, danseur, conteur ou plasticien et un enseignant. Puis entre l’artiste et les élèves qui sont autant de personnalités étonnantes, bourrées d’une créativité parfois insoupçonnée, avec une histoire, un vécu particulier, et des rêves, bien sûr oui, des rêves.

Le thème de saison, INVITATION(S), a été choisi dans le contexte social qui est le nôtre aujourd’hui, et au cœur d’une actualité qui questionne sur l’accueil de l’autre, la curiosité envers l’autre, et la chaleur humaine à mettre plus que jamais au programme de nos vies.

Dans les projets Art à l’Ecole de Pierre de Lune, chaque intervenant aura à cœur de soigner ces rencontres. D’en prendre le temps… le temps de se connaître, de s’apprivoiser, de se découvrir. Le temps de chercher ensemble comment la meilleure part de chacun peut s’épanouir, se dévoiler et se dire.

Dans les projets de cette saison, il y aura des ateliers de danse, de théâtre, du temps, pour se mettre en jeu, en mouvement, pour créer…

Mais il y aura aussi du temps pour parler, questionner, échanger avec l’autre. Il y aura aussi des bulles ; des bulles pour s’inviter, s’inventer, se mettre à l’écoute de l’autre. Il y aura des carnets pour y dessiner, y écrire, des envies, des pensées et des souvenirs de ces rencontres.

Il y aura des moments intenses partagés, pour que l’art et la culture trouvent une résonnance dans les vies de chacun.

Pierre de Lune propose aussi comme chaque saison, ses modules de formation pour futurs enseignants, occasion d’une rencontre entre art, pédagogie et culture. Nous sommes toujours heureux et nourris des découvertes artistiques et pédagogiques avec ces étudiants qui ont un rôle si essentiel pour l’avenir des jeunes citoyens.

Au croisement de l’art et de l’enseignement, il y aura aussi deux modules de formation continue pour les enseignants, autour des ateliers philosophiques pour enfants et de l’accompagnement du jeune spectateur lors de sorties culturelles.

Enfin, avec le sortie du N° 2 de la revue Interstell’art, Pierre de Lune vous invite à découvrir le fruit de multiples rencontres sur le thème de la transmission, processus parfois si impalpable et pourtant fondateur, invitation à la mémoire en mouvement et à la transformation de soi.

Sybille Wolfs